Mon quartier comme vous ne l'avez jamais vu !
Le quartier du Mas de Mingue (Nîmes) mis en carnet par les enfants qui l'habitent.


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Livre d'or

«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Rubriques

A propos du projet
Faire un carnet
Journal de bord
Le marché
Secrets, fantômes et légendes


Menu

Uniterre
Marion Lavabre


La collecte

L'art du carnet : collecter en utilisant les cinq sens

L’essentiel dans le carnet c’est la collecte sur le terrain, que ce soit pendant ton voyage ou dans ton quartier. Avant de partir glisse dans un sac à dos tes outils de base : papier et  stylo pour écrire et dessiner, crayons et craies pour faire du transfert (empreintes), sacs et petites boîtes en plastique pour entasser tes trouvailles, éventuellement un appareil photo…
En plus du matériel tu dois affûter tes cinq sens : un œil d’aigle pour observer, une oreille bien ouverte pour écouter les histoires des gens que tu rencontre, une langue pas trop timide pour poser des questions et goûter les nouvelles saveurs qu’on te propose, des doigts agiles pour toucher, récolter et assembler des matières trouvées dans la rue, au marché, ou chez les commerçants, un nez et du flair pour débusquer les lieux les plus extraordinaires… et par dessus tout il te faut du temps, le temps de flâner, le temps de regarder…

Voir autrement

Regarder autour de soi semble facile mais rares sont les bons observateurs. Lorsque tu souhaites réaliser un carnet tu dois faire l’effort de regarder la réalité qui t’entoure avec un œil neuf. C’est encore plus important lorsqu’on travaille sur son univers de tous les jours : on croit souvent connaître par cœur un quartier parce qu’on le traverse chaque matin pour aller à l’école mais finalement on se découvre incapable d’en faire un plan de mémoire... A chaque fois que tu pars en collecte imagine que tu déposes sur ton bureau tes yeux du quotidien et que tu chausses de nouveaux yeux, essaye de regarder ton univers comme si c’était la première fois que tu mettais les pieds dans ton quartier…


Les règles d'or du parfait carnettiste
 
Attention ! L’activité du carnettiste est régie par un code de courtoisie :
  • Demande leur permission aux personnes que tu veux prendre en photo,
  • Présente-toi poliment et explique simplement ta démarche quand tu abordes quelqu’un dans la rue (exemple : « bonjour Madame, je fais une enquête sur le quartier, accepteriez-vous de répondre à quelques questions, s’il vous plaît ? »),
  • Installe-toi dans un endroit où tu ne gènes pas le passage quand tu veux écrire ou dessiner,
  • Ne ramasse pas n’importe quoi dans la rue pour le mettre dans ton carnet. Par respect pour ton lecteur et pour ta sécurité, laisse par terre les pansements usagés, le verre coupant, les papiers trop sales, etc.

Publié à 12:40, le 22/04/2007 dans Faire un carnet
Ajouter un commentaire